CF : Goudargues, un trial comme on les aime

25/10/2021 il y a 35 jours


Très beau succès pour la quatrième des cinq épreuves que compte le championnat de France 2021 ce week end sur le terrain mythique de Goudargues (30). Le Trial Club Bagnolais avait bien fait les choses dans un cadre il est vrai qui se prête vraiment à l’organisation d’une telle épreuve . Une vallée étroite et abrupte avec la possibilité de tracer des zones de chaque côté et surtout regroupées ce qui permettait au public venu nombreux de voir toutes les zones sans trop marcher et de suivre les pilotes de leur choix sans difficulté. En plus le MCB avait eut la bonne idée d’inviter un soleil radieux qui a inondé les  10 zones . Les zones toutes naturelles, comme l’ont dit tous les pilotes n’étaient pas très difficiles mais très « piégeuses » Avec plein de petits cailloux qui pouvaient déstabiliser les prises d’élan. La veille la zone de vitesse qui sert a déterminer les horaires de départ avait révélé son lot de surprises. Jéroni Fajardo chutait et devait donc ouvrir les zones .  Une situation qui bénéficia notamment à Benoit Bincaz au premier tour qui sur la zone 5 ou tous ces prédécesseurs avaient chuté , choisit une trajectoire tout a fait différente et s’en sorti avec les deux seuls pieds de ce tour . Tout comme Jéroni il avait fait toutes les autres zones sans aucune pénalité.
Malheureusement pour le pilote Beta , le second tour ne sera pas au même niveau et deux échecs lui enlèveront tout espoir d’enfin battre le numéro 3 mondial  qui lui améliorait encore son score . Sur le troisième tour le pilote Sherco ne posait aucun pied , et même si Benoit faisait son meilleur tour avec un seul pied il devait se contenter d’une confortable deuxième place devant Arnau Farre qui ne fut jamais en mesure de jouer les premiers rôles. Mauvaise journée pour Alexandre Ferrer qui perdit notamment 15 points sur la zone 9 . Une zone sur laquelle il retourna après l’épreuve et qu’il sortit sans poser le pied a terre, de quoi nourrir des regrets. Quant à Téo Colairo de petits pépins mécaniques l’obligèrent à retourner au paddock pour réparer et à faire une course de vitesse pour rattraper le temps perdu . Dommage cette précipitation lui coute certainement des points , mais de très beaux passages notamment à cette fameuse zone 9 ne peuvent que l’encourager.
Chez les filles on ne peut qu’être admiratif de la performance de Naomi Monnier qui remporte largement la catégorie féminine mais qui aurait pu disputer aux garçons la victoire dans la catégorie S2 sans un échec « bête » dans la zone 5. Elle termine 5ème de la catégorie S2 , une sacrée performance pour une jeune fille qui rappelons le, n’a que 16 ans !
Notre reportage photo , demain !

LES RESULTATS CLIC ICI