Message de soutien à Mathilde Cambreleng

15/11/2013 il y a 5 années

Jean Paul Luisa a eu la très bonne initiative d'attirer notre attention sur le cas de Mathilde Cambreleng 

 

Jean Paul Luisa :

Bonjour,

Je souhaite faire passer un petit message à l’attention de tous les Trialistes au sujet de Mathilde Cabreleng, 18 ans Trialiste qui suite à une chute, le 21 juillet, avec sa moto lors d'un entrainement s'est gravement blessée. Une chute banale ou son pied s'est coincé sous son guidon( pourtant elle avait ses bottes. Mathilde se retrouve  désormais avec un gros problème de santé.

 

Le lendemain de sa chute elle a été opérée d'une double fracture luxée de la malléole, alors qu'il y avait tant de choses à réparer dans sa cheville.

Son kiné c'est rendu compte début septembre quand elle a commencé la rééducation  qu'il y avait un problème et il lui a demandé de passer des examens supplémentaires, vu les résultats il lui a conseiller une clinique.

Bientôt 4 mois qu’elle est dans cette situation; à quelques jours de ses 18 ans... 

 

. Son anniversaire est le 20 novembre, aussi pour lui souhaiter un  prompt rétablissement et un joyeux anniversaire, j’aimerai que devant tant de courage vous publiez le mail quelle m’a fait passer.

Je pense que ce message peut aussi faire relativiser tous ceux qui se chamaillent pour un oui ou un non (stop).

 

Merci.

 

Bonjour, 

 

Je tiens à m'excuser de ne pas pouvoir être présente le samedi 16 novembre pour la remise des récompenses. Je voulais savoir s'il était possible que tu me récupères ma coupe, s'il te plait ? Sachant que je viendrais sur certains trial l'année prochaine et aux amicaux, donc je la récupérerai si possible à ce moment-là. 

J'aurai vraiment aimé être présente mais je suis à ---- parce que je suis suivie là-bas maintenant à cause de mon problème de santé.

 

Malheureusement, mon état de santé ne s’est pas amélioré, j'ai été victime d'une erreur médicale lors de la première opération. Je suis suivie dans une très grande clinique maintenant, ils ont découvert que mon péroné était toujours fracturé, mais qu'il y avait aussi une fracture au tibia avec d' importants arrachements osseux, j'ai des débris de mon tibia qui se sont consolidés à l’intérieur de ma cheville, tout cela a été oublié lors de la première opération. J'ai passé une scintigraphie osseuse mardi matin qui a révélé que j'avais la maladie d'algodystrophie (mes os touchés lors de la première opération sont complètement décalcifiés et déminéralisés). Aujourd'hui j'ai une cheville verrouillé à 90°, je ne marche toujours pas, j'ai le pied immobilisé, je me déplace toujours en béquille et je n'ai pas le droit de poser le pied par terre. Les différents spécialistes que j'ai vu n’ont pas trouvé de protocole opératoire face à la situation pour l'instant j'en saurais plus mardi prochain (19/11) lors de mon rendez-vous, j'ai une cheville relativement abîmé pour qu'elle puisse subir une intervention chirurgicale pour le moment.

A ma grande tristesse je ne pourrai pas remonter sur une moto de Trial, il faudrait m'inverser les commandes ou que je n'ai plus de commandes au pied gauche, je vais garder une cheville fragile, je ne sais pas si je vais garder des séquelles, les médecins ne se sont pas plus prononcés que ça par rapport à ça. J'essaye de ne pas trop penser à la moto pour l'instant, j'essaye déjà de me battre pour pouvoir un jour marcher. Si on ne me réopère pas je ne remarcherez jamais. Ils recherchent toujours un protocole opératoire, ils trouveront mais ils veulent être sûr d'eux, ils savent qu'ils n'ont pas le droit à l'erreur face à ma cheville. L'opération est la seule issue pour que je marche... j'en ai encore pour longtemps ... mais je ne perds pas espoir et je remarcherai même si c'est dans 1 ou 2 ans. 

Mardi (19/11) je saurais beaucoup plus de choses sur l'état de ma cheville, l'opération, quand est ce que je marcherai, etc.

 

J'espère pouvoir revoir l'ensemble des Trialistes, très bientôt, même si je ne serais pas sur ma moto... 

 

Je me rends compte que ces complications ont une répercussion sur le passage de mon permis de conduire, sur ma passion (le trial), sur mon quotidien parce qu'avec deux béquilles et l'interdiction de poser le pied par terre ce n'est pas toujours facile.

J'ai ce moral qui me tiens, et cette envie d'y croire, je remarcherai c'est sûr !

 

Je tiens à remercier, mon entourage qui me soutien dans cette période.  

 

A très bientôt,

Mathilde

 

Vous pouvez bien sur laisser des messages de sympathie à Mathilde sur les commentaires facebook  ci dessous  ou lui laisser directement un message sur sa propre page facebook :https://www.facebook.com/mathilde.cambreleng.3?fref=ts