Episode 5 : J’ai essayé la 5.7 !


Résumé des 4 épisodes précédents

Après avoir écrit les plus belles années de Scorpa, voilà Philippe Aresten aux commandes de EM (Electric Motion) et son équipe ont déjà construit une première pré série en cours de tests.

 « Tu veux l’essayer ? »  Et comment que je veux l’essayer ! Et pourtant il fait près de 38° à l’ombre sur la zone industrielle de Castries et pas un brin ... d’ombre , les explications sont rapides tant la machine est simple d’utilisation, un petit interrupteur sur la batterie et un autre à déclencher au guidon et il ne vous reste qu’a tourner la poignée de ... watt !!). Je me mets dans la peau du débutant qui découvre une moto de trial et qui va devoir appréhender le démarrage et là bien sur c’est trop facile, pas d’embrayage à doser et quand bien même le coup de gaz serait trop brutal, la moto ne risque pas de vous désarçonner. En équivalent thermique on peut dire que la 5.7 a la puissance d’une 125 , cette 5.7 est configurée en position débutant, plus ronde elle permet de faire des virages à très basse vitesse sans aucun problème même si on est souvent tenté d’aller chercher un embrayage qui n’existe pas . La montée en puissance est évidemment très linéaire et elle atteint rapidement une vitesse de pointe de 50 Kilomètres à l’heure. La moto n’est pas complètement silencieuse et siffle un peu à haute vitesse. Philippe m’a indiqué un chemin de terre où on apprécie le confort de cette vraie moto de trial sur la qu’elle je grefferai bien a l’occasion une selle plus confortable, mais ça aussi c’est dans les tuyaux. Je m’amuse à vouloir tirer sur le guidon pour attaquer une première petite marche, j’ai du mal à lever l’avant, normal je suis en train de m’essayer à une difficulté pour laquelle cette 5.7 n’est pas configurée, j’ai hâte d’essayer la seconde version « configuration optimale », pas de problème la seconde moto est justement dans cette configuration là. Effectivement la moto, roule plus vite, elle  est surtout plus vive et il est plus facile de tirer sur le guidon. Elle me fait penser à la petite Scorpa 125 TY 4 temps, ça tombe bien, c’était l’objectif de l’équipe, c’est pourquoi d’ailleurs, il y en une dans l’atelier pour étalonner sa 5.7.  Mais tout à coup me revient une recommandation que m’a fait Philippe avant de partir et que je n’ai pas relevé dans l’euphorie de tester la moto, Philippe m’avait dit «  Ne me l’abime pas, elle est … Vendue ! »

Du prototype que je croyais essayer il s’agit dores et déjà d’une moto qui en toute discrétion fait du testing « grandeur nature » pour le bonheur de quelques débutants dans des écoles de trial ! Ce qui signifie tout simplement que  la phase de véritable commercialisation est imminente !

Vous souhaitez contacter ELECTRIC MOTION une seule adresse : info.electricmotion(at)gmail.com