GP d'Italie : Toni Bou " Je ne prendrai aucun risque inutile "

15/09/2022 il y a 15 jours


Le pilote du Repsol Honda Trial Team se rend en Italie, la dernière manche du calendrier, cherchant à décrocher un nouveau titre mondial de TrialGP. Son coéquipier Gabriel Marcelli sera à la recherche d'une meilleure fin de saison.
La dernière manche du Championnat du monde de TrialGP 2022 aura lieu ce week-end à Ponte di Legno, en Italie. Le décor alpin clôturera une saison dominée tout au long par Toni Bou. L'as du Repsol Honda Team a remporté six des huit épreuves disputées jusqu'à présent et a le titre à sa portée. Le pilote Montesa Cota 4RT pourrait même commencer à célébrer ce qui serait un 16e titre en extérieur samedi.
Il y a quinze jours, Toni Bou a décroché un nouveau titre mondial de X-Trial en salle, son 16e, après une saison exceptionnelle, remportant tous les trial organisés jusqu'à présent dans le calendrier ; une suite de triomphes qu'il espère enrichir lors de la dernière manche de la saison en Andorre, qui se tiendra début octobre.
Italie, dernière manche du calendrier TrialGP
 Ponte di Legno est une ville de la région de Brescia dans les Alpes italiennes dont la station de ski accueillera pour la première fois une épreuve du championnat du monde Trial GP. La compétition est organisée par l'association Dynamic Trial en collaboration avec la Fédération Italienne de Motocyclisme. La compétition se déroule sur deux jours sur un parcours de 7,5 kilomètres, à proximité du village, et comportera 12 zones à aborder en deux tours. Le podium de remise des prix est prévu à partir de 15h30.
Toni Bou a 15 victoires à son actif en Italie et a déjà été couronné champion sur quatre autres sites italiens de TrialGP : Foppolo en 2010, Sto Stefano d'Aveto en 2012, Valchiampo en 2016 et, plus récemment, Lazzate en 2020.


De quoi Toni Bou a-t-il besoin pour devenir champion ?


Bou espère régler le championnat le plus tôt possible. Pour y parvenir, il lui suffit de terminer le trial Si le jour d'ouverture de la compétition de samedi, Bou termine l'épreuve de Ponte di Legno à la 12e place ou plus, il deviendra automatiquement champion.

Avec son avantage actuel de 36 points, Bou n'a besoin de marquer que 4 points – si l'épreuve de samedi est remportée par Jaime Busto – le seul pilote capable de résister à la victoire du pilote Montesa Cota 4RT.
Son coéquipier Gabriel Marcelli participera à ces deux dernières épreuves du championnat du monde visant à démontrer son haut niveau et remplir l'objectif de la saison : monter sur le podium avec un top trois. Le pilote galicien du Repsol Honda Trial Team espère également améliorer sa sixième position actuelle au classement du championnat.

Toni Bou :

Je suis très content de la saison que nous avons eue, qui a toujours été bien remplie, avec de la régularité au premier plan. Nous allons en Italie pour essayer de finir le travail, très concentrés sur le trial et désireux de remporter le titre. Nous allons essayer d'être aussi compétitifs que d'habitude, en gardant à l'esprit qu'une grave erreur peut tout gâcher, donc je vais essayer de ne pas laisser cela se produire, en ne prenant aucun risque inutile. Nous allons sécuriser les points qui nous donneront le championnat du monde.

Gabriel Marcelli :

Je suis très motivé avant cette dernière manche du calendrier. Les trial les plus récents se sont plutôt bien déroulés, tant en championnat d'Espagne qu'en championnat du Monde. Nous sommes sur une trajectoire ascendante et je suis dans un bon moment pour essayer de monter sur le podium coûte que coûte. Nous avons deux chances et il ne faut pas les gâcher. Je vais essayer d'être là-haut sur le podium.